19.01.2015

Identifications

J'ai le malheur (ou le bonheur) de m'identifier complètement aux personnages des romans que je lis. C'est ainsi que, il y a quelques jours, j'étais dans la peau de Cloé, persécutée par un psychopathe:

Juste une ombre par Giebel

Et là, pour l'instant, je suis une néandertalienne. Je ne vous dis pas ma surprise chaque fois de me retrouver dans le monde d'aujourd'hui lorsque j'émerge de ma lecture:

couverture

Quelle belle évasion, la lecture!

 

 

Commentaires

J'ai du mal, en ce moment, d'autant que ma vue décline...

Écrit par : LOU | 20.01.2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.