09.05.2014

L'exemple

Que de fautes dans un seul texte... (site d'une radio nationale).  Grosse fatigue du rédacteur ou du correcteur?:

 

Le fruiticulteur Massonet pourra-t-il planter, à Vaux Borzée (Vaux-et-Borset) sur la commune de Villers le Bouillet, les 26 000 poiriers qui attendent dans des frigos depuis juillet dernier? La question était en débat hier devant la Cour d'Appel de Liège. La commune, puis la région wallonne, avaient ordonné l'arrêt de tous les travaux entrepris sur la parcelle des Massonet. Faute de permis adéquat, un premier juge avait confirmé cet ordre. Le fruiticulteur a interjeté appel et on semble s'orienter vers un compromis.

 

Au départ, planter 26 000 poiriers sur une parcelle agricole, c'est légal, il ne faut aucun permis. Par contre , l'utilisation de tuteurs en béton et de fils sur quatre niveaux pour attacher des jeunes poiriers afin qu'ils résistent au vent est illégal sans permis. Ce permis, le fruiticulteur ne l'a pas obtenu. Hors (or), les travaux ont débuté.

 

Le fruiticulteur reconnaît l'infraction mais il a investi près de 500 000 euros et le temps presse car dans une dizaine de jours les poiriers stockés au frigo seront bons à jeter.

 

L'avocat du fruiticulteur a souligné l'urgence en expliquant qu'on ne pouvait pas ordonner l'arrêt des travaux comme mesure préventive puisque les travaux sont dejà (déjà) effectués. Ces propos ont fait bondir l'avocate de la Région Wallonne qui explique que la procédure telle quelle est (telle qu'elle est) n'est pas celle du fait accompli et que le juge ne peut pas autoriser des travaux illégaux.

 

La Présidente de la Cour a proposer (proposé) une solution intermédiaire qui consisterait à attacher, sur un seul niveau provisoire, les poiriers et arrêter tous les travaux jusqu'à l'obtention du permis.

 

L'arrêt sera rendu vendredi et une réunion de toutes les parties est également prévue le 15 mai.

Le fonctionnaire délégué vient de rendre un avis favorable pour une demande de permis d'un même type d'infrastructure pour pommiers sur 20 hectares à quelques centaines de mètres de là, un permis demandé par d'autres membres de la famille Massonet.

 

 

07:57 Écrit par Perle dans Bêtisier | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : orthographe, rtb.info |  Facebook | | | Pin it!

Commentaires

Je suis la première à en faire. Cependant, je n'ai pas un service "relecture". Ceci dit, il faut lire les articles de la dépêche de notre région. Et là on peut constater qu'il n'y a pas que des fautes d'orthographe, mais bien un manque ou une absence de culture...

Écrit par : LOU | 09.05.2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.