13.02.2013

Pot au lait

Quand le petit bossu va chercher du lait, il n'y va jamais sans son pot à lait....

2013-02-13.jpg

Combien de fois n'ai-je pas chanté cette chanson pour mes enfants... :





05:16 Écrit par Perle dans Musique, Scènes de rue | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : bossu, pot-au-lait |  Facebook | | | Pin it!

Commentaires

Inconnu à mon répertoire. Chercher son lait devient rare, surtout en ville. Belle journée.

Écrit par : Patrick | 13.02.2013

Répondre à ce commentaire

Chanson méconnue également et pourtant combien de fois ai-je été chercher le lait à la ferme dans une cruche bleu roi ( sans la bosse bien sûr ) mais de cela, il y a plus de 60 ans.

Écrit par : eifel | 13.02.2013

Répondre à ce commentaire

A la place de l'actuel Plantes et Industries, il y avait une ferme, et tous les soirs, après le lycée, nous allions avec notre potàlait chercher le lait. Nous récupérions la crème et faisions notre propre beurre... Il n'y a jamais eu beurre si bon...

Écrit par : LOU | 15.02.2013

Répondre à ce commentaire

Est-ce que le lait et le beurre étaient si bons (sans doute, oui) ou est-ce que nos souvenirs sont si merveilleux (sans doute oui également)? N'est-ce pas la capacité qu'ont les enfants de savourer tout que nous regrettons? Je me souviens que lorsque je mangeais un petit-beurre, je croquais d'abord les quatre coins, ensuite je grignotais les bords, et ensuite je mangeais petit à petit le reste du biscuit. Je n'ai plus cette patience aujourd'hui et n'ai donc plus non plus ces merveilleuses sensations....!

Écrit par : Perle | 15.02.2013

Répondre à ce commentaire

Peut-être bien, peut-être bien... Mais j'ai toujours garder la gourmandise du lait... Enfant on m'appelait le petit chat et je ne trouvais rien de meilleur au monde que de boire à même la casserole de lait frais avec la crême sur le dessus... Ce qui me fait fondre, et d'ailleurs je n'en achète plus, ce sont les gâteaux "petits écoliers" au chocolat... Un paquet ne fait pas long feu !

Écrit par : LOU | 15.02.2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.